Annuaire des auteurs·Biographies

Jane Austen, un cœur rebelle, Catherine Rihoit

43157232_2206629832953726_4233084067169435648_n

Un joli roman biographique très détaillé sur celle que l’on ne présente plus : Jane Austen! Merci aux éditions de l’Archipel pour cet envoi!

« Je l’appelle Jane d’abord, puis Jane A pour la distinguer de ses personnages qui parfois s’appellent Jane aussi, et Jane Austen à mesure qu’elle le devient« .

En 2 mots : Catherine Rihoit retrace – à la 3e personne du singulier – la vie ordinaire d’une femme extraordinaire car , comme l’écrivit son frère Henry :  » sa vie n’était pas une vie  d’événements ». Et Pourtant! Née en 1775, Jane Austen est l’auteure de six romans, dont le célébrissime « Orgueil et Préjugés » mettant en scène les personnages d’Elisabeth Bennet et de Darcy.

Septième d’une famille de huit enfants, la jeune Jane grandit dans le Hampshire au sein de la gentry anglaise. Très proche de sa sœur aînée, Cassandra, ainsi que de son père George, pasteur de son état, Jane affiche dès l’enfance un caractère indépendant et obstiné. Ainsi, lorsque en 1797 son manuscrit « Premières impressions » (qui deviendra « Orgueil et Préjugés« ) est refusé par l’éditeur Cadell, la jeune Jane redouble d’efforts et reprend la plume pour ne pas sombrer dans la dépression. Enfin, en 1811, « Raison et Sentiments » est publié sous couvert d’anonymat, Jane se contentant de signer « par une dame« . Le succès viendra avec la sortie, deux ans plus tard, « d‘Orgueil et Préjugés » qui reçoit un excellent accueil critique. « Mansfield Park » (1814) et « Emma » (1816) suivront tandis que « Northanger Abbey » et « Persuasion » seront publiés  de manière posthume tant sa santé se détériore depuis 1816.

Elle succombe finalement en 1817, à l’âge de 41 ans, probablement atteinte de tuberculose.

Mon avis : Cette biographie fleuve s’est révélée passionnante notamment parce que Catherine Rihoit réussit le tour de force de faire revivre Jane au fil des pages, en lui donnant de la consistance, en en faisant un personnage de roman partageant de nombreux points communs avec ses héroïnes. La narration est fluide, rythmée par des paragraphes thématiques entrecoupés de dialogues qui rendent ce texte particulièrement dynamique.

Cette biographie regorge également de détails sur la vie intime et familiale de Jane Austen : sa naissance exceptionnelle un mois après le terme, son frère caché handicapé, sa (trop?) grande proximité avec sa sœur, ses déconvenues sentimentales, son regard acéré sur la société et ses mœurs, son parcours pour faire publier ses textes, les nombreux remaniements qu’elle leur a apporté, etc. Tous ces éléments contribuent à nous rendre cette grande écrivaine plus familière, à prendre conscience du parcours extraordinaire qui fut le sien pour parvenir à s’imposer, au début du XIXe siècle, comme l’une des plus célèbres femmes de lettres de la littérature britannique.

Catherine Rihoit propose également de fines analyses des textes de Jane Austen, évoquant ses influences ainsi que les similitudes entre Jane, son entourage et ses personnages. Ces va et vient entre l’auteure et l’oeuvre se révèlent ainsi particulièrement intéressants pour tous les amateurs de Jane Austen. Merci à Catherine Rihoit d’avoir écrit un tel ouvrage, si vivant, si visuel, dépoussiérant l’image surannée de Jane Austen pour nous permettre de découvrir une écrivaine forte, audacieuse et en avance sur son temps.

Référence : « Jane Austen, un cœur rebelle« , de Catherine Rihoit, aux éditions de l’Archipel, 462 pages, 24€.