Feel Good

La sœur du soleil, Lucinda Riley

Les vacances sont l’occasion d’attaquer enfin les gros pavés qui attendaient sagement dans ma pal😅! Et je ne regrette pas d’avoir attendu le bon moment car ce 6e tome de la saga des « Sept Sœurs » tient toutes ses promesses!

En 2 mots : C’est Electra, la sœur la plus imprévisible, caractérielle et instable qui est ici à l’honneur. Une personnalité extrême, mannequin vedette accro aux drogues et à l’alcool qui s’étourdie dans les fêtes et paradis artificiels pour éviter de prendre sa vie en main. Lorsqu’elle retrouve sa grand-mère biologique, la jeune femme décide de faire face à ses démons et d’en apprendre plus sur son histoire familiale. Une histoire dont les racines nous conduisent dans le Kenya de la fin des années 30.

Mon avis : Dépaysement, histoire et exotisme sont donc à nouveau au rendez-vous dans ce tome un peu moins mielleux que les précédents puisque Electra n’a rien d’une gentille jeune fille en détresse ! Sa force de caractère et ses fêlures me l’ont rendu attachante, loin des clichés que je pouvais avoir d’elle en ayant effleuré le personnage dans les précédents tomes. Ce n’est pas une peste égoïste et prétentieuse que j’ai découverte mais une héroïne blessée, sombre et lumineuse à la fois, décidée à reprendre sa vie en main et à combattre ses addictions. Je l’ai trouvé particulièrement inspirante, tout comme sa grand-mère, la militante Stella Jackson. Passionnant également fut le récit des origines de la famille biologique d’Electra – à travers le personnage de Cecily – entre New-York, l’Angleterre et le Kenya alors que le monde est au bord de la seconde guerre mondiale.

C’est un roman ambitieux, pleinement d’actualité, même si l’action contemporaine se situe en 2008. On y évoque les ravages de la drogue et du VIH chez les jeunes, les émeutes raciales et les prémices du mouvement « Black Lives Matter ». Malgré ces presque 700 pages, ce roman se dévore tant il est passionnant, vibrant et émouvant!

Références : « La sœur du soleil » – La saga des sept sœurs, Lucinda Riley, aux éditions Charleston / Livre de poche, 775 pages, 22,50€.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s