Feel Good

Un souffle sur la main, Bruno Combes

En 2 mots : Lou est une working girl de choc! Agent immobilière à Paris, elle passe sa vie entre son travail et des rencontres éphémères avec des hommes mariés – son crédo sur les sites de rencontres. Un curieux passe temps qu’elle doit à une scène jamais oubliée lorsque, à l’âge de 16 ans, elle a surpris son père adoré en flagrant délit d’adultère. Depuis, elle ne s’est jamais autorisée à tomber amoureuse et se venge encore et encore en piégeant des hommes de passage dans des relations adultérines cruelles et passionnées. Son bol d’oxygène, elle se l’octroie chaque été lorsqu’elle retourne sur ses terres provençales en passant quelques semaines dans la résidence d’artistes de sa meilleure amie, Mélina. C’est là qu’elle fait la connaissance de Perceval, un musicien à la dérive aussi tourmenté qu’elle. Presque prête à fendre enfin un peu son armure, Lou est à nouveau propulsée en plein drame familial lorsque sa mère lui apprend une terrible nouvelle…

Mon avis : Encore une fois avec un roman de Bruno Combes, je me suis laissée totalement embarquée dès les premières pages! L’histoire de Lou est particulièrement riche en rebondissements et j’ai aimé la subtilité et les nuances que Bruno Combes a su donner à sa personnalité complexe. Sous ses abords de femme forte et indépendante, elle cache une sensibilité à fleur de peau et souffre de ne pas parvenir à lâcher, à rompre les défenses qui lui permettent de tenir depuis tant d’années. Il faudra un surcroit de drame et de souffrance pour qu’elle s’autorise enfin à craquer et à libérer sa parole et les émotions qu’elle gardait contenue en elle depuis bien trop longtemps. En ce sens, ce roman est un beau plaidoyer pour la libération de la parole, en soulignant à quel point les secrets et les non-dits peuvent être destructeurs.

C’est un roman dense, profondément humain et qui fait la part belle à l’amour et à l’amitié. Certes, le thème principal demeure les secrets de famille mais une belle place est donnée aux amis qui savent être présents tout au long de la vie. Que ce soit Roger, l’associé du père de Lou, Mélina l’amie fidèle depuis toujours ou les artistes de sa petite communauté qui ont su constituer au fil des ans comme une seconde famille pour la jeune femme, on se rend vraiment compte que les liens du sang ne sont définitivement pas tout. L’entraide, l’écoute et le partage sont des valeurs magnifiquement mises à l’honneur dans ce roman.

Malgré la gravité des sujets abordés, il se dégage une belle atmosphère de ce roman, notamment grâce à l’ambiance estival d’Avignon et de l’arrière pays provençal. On sentirait presque déjà l’été et la chaleur sur notre peau en lisant ces lignes!

Références : « Un souffle sur la main« , Bruno Combes, aux éditions Michel Lafon, 407 pages, 18,95€.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s