Romans étrangers

La sœur de la lune, Lucinda Riley

En 2 mots : Tiggy, la 5e des sœurs d’Aplièse, accepte un poste au domaine de Kinnaird en Ecosse pour prendre soin des animaux du Laird – Charlie Kinnaird – dont le charme ne la laisse d’ailleurs pas insensible. Très vite, Tiggy fait la rencontre de Chilly, un vieux gitan ayant élu domicile au fin fond de la propriété. Porteur du don de double vue, ce dernier lui prédit qu’elle sera bientôt de retour auprès de sa famille biologique, à Sacromonte près de Grenade. Tiggy descendrait en réalité d’une famille de gitans et notamment de la célèbre Lucia Albaycín, une danseuse de flamenco de renommée mondiale. Un voyage sur la terre de ses ancêtres, à la recherche de ses origines, entraîne alors Tiggy sous le soleil de l’Andalousie.

Mon avis : J’ai fini sur le fil ma dernière lecture de 2020 et quel beau choix pour finir cette année compliquée! Un peu désœuvrée et ne trouvant pas, ces derniers temps, une lecture qui me fasse réellement vibrer, j’ai choisi de miser sur une valeur sûre en me lançant dans les 700 pages de « La sœur de la lune« , aka le tome 5 de la saga phénomène de Lucinda Riley, « Les sept sœurs« ! Un pari gagnant puisque je me suis laisser embarquer avec bonheur dans cette nouvelle aventure aux côtés de Tiggy, la plus sauvage et mystérieuse des sœurs d’Aplièse. Un roman qui m’a fait voyager entre les Highlands écossaises (pour mon plus grand bonheur!) et, passant d’un extrême à l’autre, du côté de Grenade et de l’Alhambra.

Le livre se lit comme une fleur, malgré son épaisseur conséquente, tant l’histoire se révèle prenante et dépaysante! J’apprécie toujours autant cette alternance entre passé et présent, marque de fabrique de la saga, et l’immersion dans une période historique forte – ici la guerre civile espagnole. Les références culturelles et historiques se révèlent particulièrement enrichissantes et j’en ressors encore une fois avec l’impression d’avoir appris une foule de choses, à la fois sur les légendes écossaises et la culture gitane.

Enfin, Tiggy s’est révélée être une héroïne attachante, à la fois sensible et intuitive, grâce à son don pour guérir et apaiser les âmes en peine. Il me reste désormais un tome à découvrir, avant la sortie tant attendue du volume 7 annoncé pour 2021. Je vous laisse, Electra m’attend dans le prometteur « La sœur du soleil » !

Références : « La sœur de la lune« , Lucinda Riley, aux éditions Charleston / Livre de poche, 704 pages, 9,90€.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s