Non classé·Romans étrangers

La sœur de la tempête – Tome 2 « Ally », Lucinda Riley

106368183_157020562562812_6720028411793124560_n

En  2 mots : L’histoire de la deuxième sœur d’Aplièse, Ally, passionnée de musique et de navigation. Après un premier tome qui m’avait fait voyager au Brésil, cette nouvelle histoire m’a entraîné dans un premier temps sous le soleil des îles grecques avant de m’embarquer vers les terres norvégiennes, à la recherche des origines nordiques d’Ally.

Mon avis : Quel plaisir de retrouver la plume de Lucinda Riley! Après avoir dévoré le tome 1 de la saga des « sept sœurs« , consacré à Maia, il me tardait de découvrir l’histoire d’Ally et je n’ai pas été du tout déçue, bien au contraire! J’ai à nouveau été totalement charmée par l’histoire, les personnages et les paysages des îles grecques aux  fjords norvégiens.

Ainsi, Lucinda Riley insuffle à nouveau le goût du voyage et de l’évasion à ses lecteurs en situant la majeure partie de son roman en Norvège, donnant irrépressiblement l’envie de faire ses bagages et de découvrir ce pays si authentique et préservé.

La musique classique tient également une grande place dans ce second tome puisque les origines d’Ally la conduisent à faire des recherches sur une grande famille de musiciens norvégiens, les Halvorsen, dont la jeune femme pourrait bien être l’une des descendantes. La deuxième sœur remonte alors le temps jusqu’en 1875 afin d’en apprendre plus sur ses ancêtres, Anna et Jens, respectivement chanteuse et musicien dans l’orchestre de Christiania, désormais connue sous le nom d’Oslo. Une enquête qui la mènera jusqu’en Allemagne, dans une ville de Leipzig gagnée par la montée du nazisme en 1936.

Encore une fois, la saga des « sept sœurs » se révèle vibrante d’émotion et de passion, avec des personnages mêlés à des événements historiques d’envergure qui les ancrent ainsi dans des histoires passionnantes et addictives. Dans le roman, la famille Halvorsen est ainsi étroitement liée à un personnage réel, le compositeur et pianiste norvégien Edvard Grieg, créateur de l’opéra « Peer Gynt« , dont on assiste à la naissance sur scène aux côtés des personnages. Histoire que l’on découvre lorsque le récit d’Ally est mis entre parenthèses au profit de celui d’Anna puis de son petit-fils, Pip.

En bref, une quête passionnante, sur plusieurs générations, qui m’a tenu en haleine tout du long.

Références : « La sœur de la tempête » – tome 2 « Ally« , Lucinda Riley, aux éditions Charleston / Livre de poche, 600 pages, 19€.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s